Le chemin de Stevenson en autonomie

Je vous invite à aller faire un tour sur le site de l'association www.chemin-stevenson.org très bien documenté et reprenant l'essentiel des étapes, car j'ai adapté l'itinéraire en fonction de mes envies et de mes états d'âme.

Le Chemin de Stevenson

Pour accéder rapidement aux articles:

Cela faisait un moment que je n'avais pas marché seul, mais j'en avais grandement besoin. Faire le point avec moi même, avec la vie, quelque part profiter d'un moment d'intimité avec mon âme!

Mon but premier était de descendre un peu plus dans le Sud de la France sans passer par des régions trop habitées. J'avais entendu parler du chemin de Stevenson par Alain, un randonneur habitant dans le Loiret, avec qui nous avions parlé en passant devant chez lui. En me renseignant un peu, j'ai découvert ce fabuleux itinéraire traversant le Gévaudan, la Lozère et les Cévennes, trois régions dont j'avais déjà entendu parler, mais où je n'avais jamais mis les pieds.

Et c'est un peu sur un coup de tête, sans rien avoir préparé mise à part avoir chargé les cartes et l'itinéraire sur le GPS, que je suis parti.

En matériel je n'avais pas le plus léger, mais je voulais tester le carrix dans des conditions montagneuses. Comme mon but était de poursuivre mon chemin vers le Sud de la France, j'avais une dizaine de kilos de matériel vidéo pour réaliser mes interviews, mais qui était ici inutile  :

Matériel Vidéo

  • Un trépied pour les photos ou pour fixer le micro
  • Un appareil photo reflex Canon 6D
  • Un monopode (monopied) pour réaliser mes interviews
  • Un ordinateur portable pour monter mes films et travailler
  • Un classeur pour tous mes papiers...
  • Un objectif Canon 24-105mm
  • Les chargeurs de batterie et de pile
  • Des filtres neutres et UV pour les objectifs
  • Des disques durs avec toutes mes données
  • Un enregistreur audio ZOOM H4N avec un micro canon Senheiser et les câbles, casque...

Le reste du matériel de camping se composait de:

Matériel de camping

  • Un sac de couchage et un drap permettant de gagner quelques degrés
  • Une couverture de survie à mettre par terre avant d'installer le matelas de sol
  • Un matelas de sol
  • Un sursac de couchage
  • Une trousse de survie et de secours
  • Une trousse de toilette
  • Pas mal de vêtements

Ainsi qu'un minimum de vivre ainsi qu'un réchaud et une popote afin de tout faire en autonomie:

Vivres

Et pour finir la charrette de randonnée avec son gros sac et son petit sac pour mettre au-dessus ainsi qu'un petit sac à dos:

Le transport

Mots-clés: step by step, photo, randonnée, chemin de stevenson, cévennes, lozère, velay

 

 Aimez-vous ce site ?


Documentaires à découvrir !

La Clef des Terroirs

Entre passion et poésie, ce film documentaire retrace la vie de vignerons ayant choisi de travailler au plus proche de la nature.

La Clef des Terroirs - Film documentaire

Insecticide Mon Amour

Une enquête de plus de 2 ans autour du problème des traitements obligatoires aux insecticides contre la flavescence dorée dans le vignoble bourguignon.

Insecticide Mon Amour - Film documentaire

Retrouvez MOI sur les réseaux sociaux

Le realisateur de documentaire Guillaume Bodin au domaine de la soufrandiere à Vinzelles Guillaume Bodin

Je voulais devenir vigneron en biodynamie mais les traitements chimiques ont tout remis en question. Je me suis reconverti dans le documentaire.

Suivez-moi sur FACEBOOK - TWITTER

0
Partages

Aimez-vous ce que vous avez lu ?

Close

Partagez-le autour de vous !

0
Partages