Blog Dahu Production

En direction d'Auxerre

En remontant depuis Montbouy où nous avions quitté les bords du Loing, nous nous sommes dirigés vers La Chapelle-sur-Aveyron où Anita Plassard et Alexandrine Roux, qui m'avaient pris en stop la veille pour aller faire les courses à Montargis, nous attendaient dans leur jolie petite maison...

Au début nous devions monter la tente dans le jardin, nous avons commencé par boire une bière, puis une autre, Anita nous a préparé à manger pendant que nous prenions une bonne douche chaude. Puis elle nous a proposé de dormir à l'intérieur, ce qu'il a été difficile de refuser...

Le lendemain matin nous ne voulions pas faire une grosse étape et nous avons pris le temps de déjeuner devant la maison.

Petit déjeuner

Petit déjeuner

La maison de Anita

Que dire de ces deux femmes pleines d'énergie?

Anita est prof de Judo à Châtillon-Coligny et anime les activités sportives dans les écoles des villages alentour. Elle a toujours voulu travailler dans le sport et a fini par créer son propre club de Judo. Elle nous a donné quelques exercices à faire pour éviter le mal de dos en portant notre charrette de randonnée.

Alexandrine est cascadeuse professionnelle, elle a joué de nombreux rôles dans des films connus et a voyagé pour le sport mécanique... Nous avons pas mal discuté de son parcours remarquable que vous pouvez découvrir en consultant son profil. C'est l'une des premières femmes cascadeuse en France et elle a notamment travaillé chez Rémy Julienne, elle a fait partie des quatre personnes ayant concouru au passage de l'alcool à 0,5 en collaboration avec la gendarmerie et j'en passe...

Un très bon moment partagé, Alexandrine nous a même envoyés dans le village suivant chez un ami à elle...

En arrivant à Sain-Maurice-sur-Aveyron, Madonna, le poney shetland de la famille Menjikoff nous attendait dans le petit prés devant la maison:

Madonna

En attendant l'arrivée de la famille, j'ai pris le temps de me mettre à jour dans toutes les photos et les vidéos engrangées les jours précédents:

Un peu de travaille

Puis les enfants sont arrivés, Olivia les a aidés à faire leurs devoirs. J'ai aidé Alexandra, la maman à faire le crumble pendant que David faisait le barbecue...

Les devoirs

Belle rencontre de cette famille originaire de Mongolie et dont le projet est de retourner là-bas... Les enfants nous ont tout de suite pris pour des aventuriers de l'extrême et nous imaginons bien l'histoire qu'ils ont dû raconter le lendemain à l'école en disant que nous avions dormi sur le tapis de leur propre salon!!!

Famille Menjikoff

Puis nous avons continué dans cette jolie partie du Loiret qui nous a bien plu malgré les chemins de forêt défoncés par les 4x4 et les bouts de champs crantés par les roues des gros tracteurs.

Arrivée à Fontainejean

Ancienne Abbaye de Fontainejean

Chemins

Chemin défoncé par les 4x4

Lever de soleil dans la tente

Après plus de 15 jours de beau, nous avons eu nos premières journées de pluie... Nous avons pu tester notre matériel et pour le moment nous ne sommes pas trop mouillés!!!

Arrivée dans l'Yonne

Nous avançons bien, un bon 12 km heure sans forcer mais en descente avec le vent dans le dos!!! (en tout cas c'est l'afficheur digitale qui le dit).

12km heure à pied

En arrivant à Chassy il n'y avait pas la boulangerie escomptée... Olivia est parti en stop à Aillant-sur-Tholon pendant que je gardais les affaires. Elle a été prise par un jeune couple à la retraite qui habite le village où nous avions prévu de faire une pause.

Et c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés devant la porte de Jacques Hébert et de Laurence Bouvier à Saint-Maurice-Thizouaille... Au début ils nous ont proposé de monter la tente sous un abri, puis ils nous ont demandé si nous ne serions pas mieux dans la petite serre dans le jardin? Quelques minutes plus tard les pots de fleurs ont été poussé au fond et nos matelas de sol étaient gonflés...

Petite serre

Dormir dans une serre

Nous n'en sommes pas resté là, Laurence avait prévu de faire des rognons, nous avions du riz pilaf et du choux fleurs à la vapeur. Jacques est un amateur de vin, il nous a sorti un pinot gris alsacien et un bon bordeaux ainsi qu'un digestif afin de clôturer cette soirée culturelle entre les meilleures peintures de Van Gogh et les récits de nos différents voyages...

Jacques Hebert et Laurence Bouvier

Nous sommes reparti le lendemain matin frais et reposé, heureux d'avoir fait une fois de plus une agréable rencontre dans ce petit village de l'Yonne.

Puis nous avons marché encore et toujours entre les petites routes et les chemins au milieu des champs avant de se retrouver aux alentours de midi sous une pluie battante... Heureusement nous traversions le village de Charbuy où il n'a pas été trop difficile de s'abriter... Au menu: oeufs au plat sur des tartines grillées dans l'huile (une des spécialités d'Olivia depuis le début de ce voyage) ainsi qu'un peu de riz, de la truite en boîte et du chocolat.

Repas sous un toit

Puis, après avoir emprunté les chemins boueux nous ayant mené à Saint-Georges-sur-Baulche, nous sommes entré dans Auxerre où nous avions réservé la première auberge de ce périple afin de prendre une bonne douche et de souffler un peu...

Arrivée à Auxerre

Arrivée à Auxerre

Le soir même nous sommes allé en ville manger une pizza sur la place des cordeliers avec les derniers vêtements propres qu'il nous restait, c'est-à-dire des sandales, un collant et une polaire pour Olivia et un short, des tongs, une doudoune et un bonnet pour moi (alors qu'il faisait assez froid) ;-).

 

 Aimez-vous ce site ?


Documentaires à découvrir !

La Clef des Terroirs

Entre passion et poésie, ce film documentaire retrace la vie de vignerons ayant choisi de travailler au plus proche de la nature.

La Clef des Terroirs - Film documentaire

Insecticide Mon Amour

Une enquête de plus de 2 ans autour du problème des traitements obligatoires aux insecticides contre la flavescence dorée dans le vignoble bourguignon.

Insecticide Mon Amour - Film documentaire

Retrouvez MOI sur les réseaux sociaux

Le realisateur de documentaire Guillaume Bodin au domaine de la soufrandiere à Vinzelles Guillaume Bodin

Je voulais devenir vigneron en biodynamie mais les traitements chimiques ont tout remis en question. Je me suis reconverti dans le documentaire.

Suivez-moi sur FACEBOOK - TWITTER

0
Partages

Aimez-vous ce que vous avez lu ?

Close

Partagez-le autour de vous !

0
Partages