Blog Dahu Production

Vendanges chez Marie-Thérèse Chappaz - Vigneronne en Valais

Vue du Valais depuis La Liaudisaz

C'est lors d'un passage dans le Valais, que je me suis arrêté chez Marie-Therese Chappaz pour tourner quelques images d'une suite de La Clef des Terroirs.

Mais qui est Marie-Therese Chappaz?

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Cette vigneronne valaisanne a repris le domaine de son grand-oncle en 1988. Elle avait précédemment travaillé au pôle technique viticole de Changins. Mais l’envie de faire son propre vin était plus forte et c’est ainsi qu’elle s’est installée sur un peu plus d’un hectare de vigne. Puis le domaine s'est agrandit au fil des ans et il représente aujourd'hui un peu plus de 11 hectares sur les coteaux escarpés du Valais.

Coteaux de Fully - Valais

Vigne en Valais

Coteaux du Valais

À l'époque toutes les vinifications se faisaient à la maison située au lieu dit de la Liaudisaz au-dessus de Fully mais les conditions n’étaient pas idéales. Après avoir étudié la possibilité de creuser une grande cave juste à côté de la maison, Marie-Thérèse a finalement décidé de s'installer dans un hangar de la vallée, car le coût de construction d'une nouvelle cave était beaucoup trop élevé. C'est aujourd'hui dans ce hangar aménagé que tous les vins sont vinifiés.

La cuverie de Marie-Therese Chappaz

Julien vinificateur chez Marie-Therese Chappaz

La cuverie chez Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz dans sa cave avec Julien

Lors de ses débuts, Marie-Thérèse travaillait en lutte intégrée sans véritables convictions. Elle avait toujours une boule au ventre au moment de mettre des produits chimiques dans ses vignes. Un jour, elle fut invitée par Michel Chapoutier dans la vallée du Rhône pour échanger sur différentes techniques, après de longues explications sur la vigne, le vin, la bio et la biodynamie, l'homme l'a convaincu! C'était comme une révélation, Marie-Thérèse n'avait jamais imaginé pouvoir travailler sans produits chimiques et tout à coup elle s'était rendu compte qu'elle n'était pas sur le bon chemin... C'est ainsi qu'en rentrant à Fully, elle a démarré tranquillement a travailler un hectare, puis deux hectares avec cette méthode. Elle fit un grand pas en 1997, date à laquelle elle décida de convertir l'intégralité du Domaine en agriculture biodynamique.

Le Valais

Lors de mon passage fin Octobre 2014, Marie-Thérèse avec son équipe d’employés et de stagiaires finissaient les vendanges. En cave tout était à l’agitation avec de nombreuses cuves de rouge en macération et quelques cuves de blanc en fin de fermentation. Que ce soit la syrah, le cornalin, l’humagne rouge, le cabernet franc, le pinot noir, la petite arvine, la roussane, tout paraissait extraordinaire... Même si comme dans de nombreux vignobles la mouche Suzuki avait fait pas mal de ravages, le gros travail de tri qui avait été fait à la vigne était exemplaire et le profil des moûts témoignait d’une grande précision dans le travail de l’année.

Eraflage des rouges

Marie-Clémence Mouron

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Leo Dirringer

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Après de nombreux tours de vigne pour déterminer la date optimale de vendanges de chacune des parcelles restantes, Marie-Thérèse jouait la funambule sur le fil du rasoir entre maturités optimales et se faire manger une partie des raisins par les abeilles, la mouche Suzuki ou les oiseaux (certaines vignes sont équipées de filet contre les oiseaux et d'autres sont même équipées de filet assez fin pour protéger des abeilles). C’est vrai qu’à cette époque de l’année, alors que la majorité des raisins sont déjà vendangés, des hordes d’étourneaux peuvent faire un ravage en quelques minutes.

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Vendanges tardives

C’est ainsi que nous sommes allés vendanger les grains par grains, ces vendanges tardives très particulières demandent une grande précaution dans le tri, il ne faut récolter que les grains atteints de pourriture grise. Un travail minutieux qui n’avance pas bien vite, mais qui donne de grands résultats. C’est d’ailleurs l’une des spécialités de Marie-Thérèse, bien attendre le parfait degré d’évolution, passer d’un grain sain à un grain qui devient de plus en plus botrytisé sans pour autant tourner au vinaigre...

Valais un matin

Marie-Therese Chappaz

Vendanges tardives

Vendanges tardives

Vendanges tardives

Vendanges tardives

Vendanges tardives

Vendanges tardives

Puis une partie des vins ont été transféré dans sa cave d’élevage, son équipe au travail, Marie-Thérèse supervisant l’ensemble du mieux qu’elle le peut, tiraillé par la fatigue de ces vendanges 2014 extrêmement prenante...

Marie-Therese Chappaz

Marie-Therese Chappaz

Tout ça pour finir dès qu’elle a un peu de temps au bureau, au milieu d’une montagne de document, afin de faire les salaires des vendangeurs... Elle en oublie même d’enlever son bonnet tellement elle doit penser à tout en même temps!

Marie-Therese Chappaz

Marlaguette

Marlaguette, la chienne adorée de Marie-Thérèse qui s'est vu attachée un moment à force de s'échapper!

Mots-clés: bio, biodynamie, vin, valais, suisse, marie-therese chappaz, photo

 

 Aimez-vous ce site ?


Documentaires à découvrir !

La Clef des Terroirs

Entre passion et poésie, ce film documentaire retrace la vie de vignerons ayant choisi de travailler au plus proche de la nature.

La Clef des Terroirs - Film documentaire

Insecticide Mon Amour

Une enquête de plus de 2 ans autour du problème des traitements obligatoires aux insecticides contre la flavescence dorée dans le vignoble bourguignon.

Insecticide Mon Amour - Film documentaire

Retrouvez MOI sur les réseaux sociaux

Le realisateur de documentaire Guillaume Bodin au domaine de la soufrandiere à Vinzelles Guillaume Bodin

Je voulais devenir vigneron en biodynamie mais les traitements chimiques ont tout remis en question. Je me suis reconverti dans le documentaire.

Suivez-moi sur FACEBOOK - TWITTER

0
Partages
0
Partages