Blog Dahu Production

Au bout de la route, Madagascar

En 2007, un professeur d’histoire géographie (Jean-Pierre Aurières) et un professeur d’anglais (Martin Cayrel) ont eu l’idée un peu folle d’emmener des élèves d’une classe de 1èreES du lycée Paul Éluard à Saint-Denis en voyage autour du monde. Ils ont demandé à un troisième collègue, professeur d’espagnol, mais aussi photographe de se joindre à eux (Nicolas Urlacher).

Avec l’aide d’institutions locales et de mécènes privés, ils ont réussi à organiser ces projets hors du commun dans l’Éducation Nationale : faire travailler les élèves sur un thème sociopolitique pendant toute l’année et les former à une approche journalistique pour finalement les emmener sur le terrain afin d’y effectuer un travail d’apprentis reporters. Ils ont ainsi réussi à emmener jusqu’à présent des classes en Irlande du Nord, sur la frontière américano-mexicaine, en Afrique du Sud, au Guatemala en 2011, en Inde en 2012, au Brésil en 2013 et à Madagascar en 2014.

Aimez-vous ce projet ?

Un Voyage

Un thème porteur différent est choisi chaque année, ainsi qu’une destination de voyage, ce qui forme l’axe d’étude pluridisciplinaire pendant toute l’année scolaire.

Des intervenants spécialistes de la question sont invités à venir faire des interventions devant les élèves, des films (documentaires ou de fiction) portant sur le thème sont projetés et étudiés, les élèves vont voir des expositions...

L'objectif de ces formations est d'emmener les élèves dans un pays éloigné en avril pendant deux semaines pour qu'ils y réalisent un travail de journaliste reporter. Ainsi, sur place ils rencontrent des personnalités, des ONG, des hommes politiques, des communautés, des institutions ayant un rapport direct avec le thème étudié.

Après ces rencontres-entretiens, les élèves écrivent un blog quotidien agrémenté de photos prises durant chaque journée. Au retour du voyage des expositions de photos ainsi que des conférences ont lieu dans plusieurs endroits à Saint-Denis et à Paris.

Rencontre avec Lilian Thuran pour parler du racisme

Madagascar, terre de contraste

Madagascar, L’Île aux milles disparitées

Ce voyage d’études a été préparé grâce à un long travail sur l’histoire de cette île et de sa relation avec la France. Les problèmes économiques et sociaux du pays ont été analysés avec les défis notamment environnementaux auquel Madagascar doit faire face. Ce séjour organisé en liaison étroite avec l’agence de Jacaranda a pris la forme d’un roadmovie qui a mené ces étudiants d’Antananarivo, la capitale, jusqu'à Tuléar à l’extrême sud de l’île rouge tout le long de la mythique nationale 7.

Aimez-vous ce projet ?

En savoir plus

Retrouvez le projet sur www.auboutdelaroute93.fr ou sur facebook.com/AuBoutDeLaRoute93

Un documentaire a été réalisé, inscrivez-vous sur le facebook pour être informé de sa sortie.

À propos des vidéos

Images : Juan Ignacio Davila
Musique : Benjamin Rippert
Réalisatrice : Marine Camille Rose

Vidéos bonus

Histoire de voyages - États-Unis

Retrouvez le projet sur facebook.com/AuBoutDeLaRoute93 ou sur www.auboutdelaroute93.fr

Histoire de voyages - Guatemala

Retrouvez le projet sur facebook.com/AuBoutDeLaRoute93 ou sur www.auboutdelaroute93.fr

Histoire de voyages - Afrique du Sud

Retrouvez le projet sur facebook.com/AuBoutDeLaRoute93 ou sur www.auboutdelaroute93.fr

Mots-clés: documentaire, film, film documentaire, au bout de la route, saint denis, projet éducatif, marine camille rose, jean-pierre aurieres, nicolas urlacher

 

 Aimez-vous ce site ?


Documentaires à découvrir !

La Clef des Terroirs

Entre passion et poésie, ce film documentaire retrace la vie de vignerons ayant choisi de travailler au plus proche de la nature.

La Clef des Terroirs - Film documentaire

Insecticide Mon Amour

Une enquête de plus de 2 ans autour du problème des traitements obligatoires aux insecticides contre la flavescence dorée dans le vignoble bourguignon.

Insecticide Mon Amour - Film documentaire

Retrouvez MOI sur les réseaux sociaux

Le realisateur de documentaire Guillaume Bodin au domaine de la soufrandiere à Vinzelles Guillaume Bodin

Je voulais devenir vigneron en biodynamie mais les traitements chimiques ont tout remis en question. Je me suis reconverti dans le documentaire.

Suivez-moi sur FACEBOOK - TWITTER

0
Partages
0
Partages